Planetopia – Vous reprendrez bien une tranche de gravitation ?

STmM_Header

L’intro sauce LDM…

Sokkvabekk – Hall de Saga. 20h17

Un goutte de sueur légèrement fluorescente perla sur le front de Meili. Le dieu de l’Oubli n’était pas à l’aise du tout avec le déroulement des événements, ayant notamment croisé plusieurs fois le regard de Loki qui semblait sérieusement s’impatienter. La majorité des divinités qui avaient été conviées pour se joindre à cette réunion extraordinaire étaient arrivées à l’heure – mais certaines têtes se faisaient attendre. Thor – Dieu du Tonnerre, qui était habituellement plutôt du genre ponctuel, était arrivé avec plus de 35 minutes de retard accompagné de Njord – Dieu de la Navigation, prétextant que c’était l’inaptitude manifeste de ce dernier à se repérer à travers le cosmos qui avait causé leur retard…

Meili savait que la situation était explosive. Si Loki grommelait dans son coin les sourcils plus froncés que jamais, c’était loin d’être aussi critique que le regard assassin très significatif que lui jetait Widar – Dieu de la Vengeance. La pilule n’était toujours pas passée depuis la dernière fois ; il faut dire que l’intervention d’Odin avait permis de calmer les esprits et d’étouffer l’explosive querelle dans l’œuf. Widar avait tout de même rasé une série de planètes pour évacuer sa colère – ce qui lui avait par la même occasion été immédiatement reproché. Il est probable qu’il lui tenait encore grief pour les 10 séances de gestion de la colère qu’Odin lui avait ordonné de suivre par la suite…

Le sablier du temps s’écoulait certes lentement, mais insidieusement. Le fait qu’Odin lui ait lassé le soin de gérer cette réunion s’apparentait clairement à un geste de confiance à son égard dont il ne pouvait évidemment que se réjouir. Pourtant, l’immense fierté que Meili avait pu ressentir s’était depuis évaporée comme neige au soleil, remplacée par un niveau d’anxiété qui atteignait des pics records.

Une deuxième goutte se mit à perler sur sa tempe droite… Une légère nausée prit Meili à la gorge, immédiatement suivie d’une agréable sensation de soulagement : Tyr – Dieu de la Sagesse et de la Justice venait enfin de passer la porte. En passant à nouveau en revue les invités, Meili constata qu’il n’en manquait plus qu’un : Balder – Dieu de la Lumière. Heureusement, ce dernier fit également son apparition quelques minutes plus tard. Passant la porte d’un air courroucé – ce qui était assez rare pour être mentionné, il se dirigea tout droit sur Meili qu’il prit immédiatement à part. 

Meili posa les mains sur les épaules de Bader pour l’accueillir comme il se doit, le sourire crispé aux lèvres.

« Bon Sang Balder, tu ne peux pas imaginer à quel point je suis soulagé de te voir. Encore quelques minutes de plus et Widar m’aurait probablement exprimé toute sa sympathie… Mais qu’est-ce qui t’as retenu si longtemps ? »

Balder haussa les sourcils.

« Elle est bien bonne celle-là Meili… Et c’est toi qui me le demande ?

– Euh.. Bin disons qu’on est en train de dialoguer à deux… Donc dans la mesure où ce n’est pas toi, on peut très logiquement penser que c’est moi qui le demande, oui…

– Très spirituel Meili… Peut-être que la prochaine fois, tu penseras à m’envoyer une convocation ; ça me permettra éventuellement d’arriver à l’heure et de t’éviter d’autres séances de mamours avec l’autre psychopathe!

– Tu n’as pas reçu la convocation ? 

– Non, non… Du tout… C’est juste une excuse à la noix que je viens de sortir de mon chapeau magique… BOUGRE D’ÂNE! Si je te le dis… Non tu as oublié de m’y convier. J’ai croisé par hasard Odin il y une petite heure qui était manifestement étonné de me voir. C’est lui qui m’a informé au sujet de cette réunion. Note d’ailleurs qu’à ton retour, tu risques d’avoir une petite discussion quelque peu animée avec lui à ce sujet!

– Zut… J’ai dû oublier… Je suis désolé Balder.

– Tu peux l’être oui… »

La discussion fut brusquement interrompue par une massive déflagration provoquée par la fermeture des portes du Hall par Heimdall. Ce qui eut également pour effet de drastiquement diminuer le vacarme ambiant. Balder tourna rapidement la tête vers Meili.

« Je crois que c’est au tour d’un Dieu moisi de l’Oubli d’entrer en scène, non ? »

Meili haussa les sourcils, opina du chef, puis se tourna en direction des convives qui le fixaient (presque tous) joyeusement. Il se racla la gorge aussi discrètement que possible, essuya les 2 gouttes de sueur qui s’étaient invitées sur sa tête puis prit la parole.

« Chers convives, j’aimerais tout d’abord vous remercier d’avoir tous et toutes répondu présent à mon invitation… »

Balder se pencha légèrement du côté droit de Meili, chuchotant à son oreille:

« … Si tant est que l’on ait été invité…  »

Meili, dont le regard avait de nouveau croisé celui de Loki, poursuivit non sans une certaine appréhension.

« Je vais tenter de rester aussi bref et concis que possible car je sais très bien à quel point votre temps est précieux. Vous n’êtes pas sans savoir qu’à la suite d’un petit différent que j’ai eu avec Widar par le passé, une série d’événements malheureux a par la suite causé la disparition d’une certaine quantité de planètes…  »

Widar fixa Meili avec un regard noir d’une intensité volcanique.

« … Mais nous n’allons pas revenir sur les détails ; cette affaire est désormais close. Freyr – Déesse de la Vie est récemment intervenue auprès d’Odin afin de lui proposer un moyen original de rétablir l’équilibre et permettre par la même occasion à chacun de nous de collaborer dans le cadre de la reconstruction. »

Meili jeta un regards furtif du côté de Balder qui hocha discrètement la tête en guise d’acquiescement. Puis, il poursuivit:

« Odin est bien évidemment conscient que ce n’est pas une thématique du fort de tous les vénérables membres de cette auguste assemblée, mais l’optique est justement d’essayer de collaborer tout en œuvrant hors de notre zone de confort. Et dans le cadre de cet effort commun, les binômes que nous formerons par tirage au sort, devront essayer de faire la différence en créant la plus belle et la plus accueillante nouvelle planète de toute la galaxie concernée. Ce qui sous-entends évidemment – pour ceux qui se poseraient la question, de créer la structure et les différents éléments décoratifs que vous jugerez opportun d’y placer, mais aussi d’y implanter un maximum de formes de vie avec pour seul consigne de respecter les lois de la gravité. »

Après une petite session de questions-réponses au cours de laquelle Meili réussit tant bien mal à tirer son épingle du jeu, il invita les convives à procéder au tirage au sort. 

Quelque part au cours du processus, Widar interpella directement Meili.

« Dis voir Meili,  tu ne comptes quand même pas te défiler par le plus grand des hasards ? Parce que si on en est là, c’est quand même carrément grâce à toi! » 

Meili – qui avait décidément beaucoup de mal à soutenir le regard noir de Widar, n’avait évidemment jamais eu l’idée de passer outre. Il espérait juste que l’un des convives tirerait les noms de Loki et Widar avant qu’il ne procède à son tour au tirage au sort. Il saurait gérer les autres ; mais ces deux là, c’était tout autre choses…

Voyant les regards de l’assemblée se focaliser sur sa personne, il se senti malheureusement obligé de tendre le bras dans le sac qui contenait les noms de toute l’assemblée. Il hésita longuement avant d’asseoir son choix sur l’un d’eux. Il tendit le papier à Heimdall qui était chargé de notifier la composition des binômes. Ce dernier déplia le sésame avant d’esquisser un large sourire qui en disait bien trop long. Un sourire que Meili interpréta immédiatement ; décidément, le sort était bien cruel… Heimdall se tourna vers les convives.

« Et Meili fera donc équipe avec Loki! »

Meili se consola en pensant que cela aurait pu être pire ; il aurait pu faire équipe avec Widar…

Planetopia – Kezako?

Planetopia est un jeu familial de science-fiction mêlant Deck building et Pattern building conçu par Julien Charbonnier (DIG), illustré par Rémi Pichou et édité chez Mangrove Games. Le jeu est prévu pour 2 à 5 joueurs dès 8 ans pour une durée prévue entre 30 et 45 minutes. La campagne de financement a été lancée sur Kickstarter le 7 février et perdurera jusqu’au 7 mars 2018.

Le Pitch

BoitePlanetopia est donc comme indiqué précédemment, un jeu de deck building de science-fiction fun et bigarré où les joueurs vont chacun incarner le rôle de « créateurs » d’une planète qu’ils devront optimiser au mieux de leurs moyens en réalisant les combinaisons les plus intéressantes pour accumuler 25 points de Prestige et ainsi remporter la partie. 

Notez qu’une partie se déroule sur autant de tours que nécessaires pour permettre à l’un des joueurs d’atteindre les fameux 25 points de Prestige.

Tour de jeu…

D’abord quelques préparatifs d’usage…

CartesDePrestigeLes joueurs commencent par mélanger les cartes dites « de Prestige » pour ensuite former une pioche. Les cartes Prestige représentent les schémas que les joueurs devront tenter de faire correspondre sur leur plateau de jeu pour comptabiliser le nombre de points indiqué sur ces mêmes cartes. Chaque joueur pioche un nombre de cartes égale au nombre de joueurs+1.

CarteDeCosmosLe joueurs passent ensuite aux cartes dites « de Cosmos » qu’ils devront également mélanger soigneusement avant de former une nouvelle pioche. On piochera 5 cartes que l’on disposera face visible à la droite de la pioche. Ces 5 cartes représentent « la piste commune ».

Les cartes Cosmos servent à appliquer les 3 types d’actions possible :

  • Collecter des jetons aliens (illustration ci-dessus),
  • Permettre de transmorpher un jeton alien en un autre jeton alien,
  • Permettre d’intervertir 2 aliens adjacents diagonalement (sur le plateau)

Mais nous y reviendrons plus tard…

Pour terminer, il faudra séparer les différents jetons à disposition en préparant un tas par type que l’on disposera au centre de la table. Chaque joueur recevra ensuite un plateau de jeu individuel représentant sa planète, 2 jetons Atome et 3 cartes à fond violet qui constituent sa main de départ.

La partie peut désormais commencer.

Avant d’expliquer un peu plus en détails les types d’actions possible, attardons nous un petit peu sur le plateau de jeu. 

plato

Chaque plateau de jeu dispose de 9 emplacements distincts capables d’accueillir un jeton Alien. Le placement de ces jetons est libre mais sujet à une loi universelle: la gravité de la planète. Si le joueur place un jeton sur la ligne supérieur, ce dernier tombera sous l’effet de la gravité jusqu’à l’emplacement vide le plus inférieur. Exemple: si le premier emplacement de la ligne inférieure est occupé et que le joueur place un jeton sur la même colonne mais sur la ligne supérieure, le jeton glissera le long de la colonne jusqu’à la ligne intermédiaire sous l’effet de la gravité et viendra se déposer sur l’emplacement vide au dessus de celui déjà occupé par un jeton…

Le plateau dispose également de 3 emplacements supplémentaires hors de la planète réservés aux jetons spéciaux. 

Des Jetons spéciaux ?

Oui mes frères et soeurs! Il existe 3 type de jetons spéciaux que l’on peut acquérir à l’aide des cartes Prestige:

  • Jouer 2 actions au lieu d’une seule
  • Doubler ses gains en cas d’atomisation d’Alien
  • Jeton Joker pour remplacer n’importe quel Alien dans une combinaison.

Jetons_SpeciauxLa majorité des cartes Prestige disposent d’une indication dans le coin inférieur gauche définissant le type de jeton (spécial) que l’on obtiendra lors de la réalisation d’une combinaison – mais nous aborderons cette action un peu plus tard. Quoiqu’il en soit, lorsque le joueur acquiert un tel jeton, il place ce dernier sur l’un des 3 emplacements disponibles. Il a ensuite le loisir – à partir du tour suivant, d’activer s’il le souhaite le pouvoir de ce jeton en le défaussant. 

Passons à présent au tour de jeu proprement dit. 

Chaque joueur va jouer à tour de rôle dans le sens des aiguille d’une montrer. A son tour, le joueur va devoir jouer une action obligatoire parmi 3 actions possibles et éventuellement 1 action supplémentaire parmi 2 actions facultatives:

  • Prendre une carte Cosmos: La carte qui se situe la plus à droite de la piste est considérée comme étant la plus proche de sa planète. Le joueur pourra donc décider de prendre cette carte sans dépenser de jeton. En revanche si ce dernier choisis de prendre une carte plus éloignée de sa planète (donc plus à gauche), il devra déposer un jeton Atome sur chaque carte se situant à droite de la carte désirée. Les jetons restent ainsi en place sur chacune des cartes et pourront être récupérés par les prochains joueurs en même temps que la carte sur laquelle ils sont disposés. Une fois la carte prise, le joueur devra faire glisser les cartes restantes vers la droite puis combler l’espace à l’extrémité gauche pour compléter la piste commune à 5 cartes.
  • Jouer une carte de sa main: Le joueur peut jouer une carte de sa main face visible devant lui pour en appliquer les effets. Les cartes Cosmos permettent de placer de nouveaux résidents sur sa planète. Pour ce faire, le joueur devra prendre les jetons Aliens correspondants aux icônes représentés sur la carte jouée et les placer sur son plateau de jeu. Dans le cas où le joueur se retrouve avec davantage de jetons que son plateau ne peut en accueillir, il lui faudra défausser l’excédant en prenant évidemment soin de les sélectionner. Si la carte Atome jouée était la dernière carte que le joueur avait en main, il pourra récupérer l’ensemble de ses cartes à la fin de son tour.
  • Récupérer ses cartes: Le joueur récupère l’ensemble des cartes jouées faces visibles devant lui..

Reste alors 2 actions facultatives.

  • Atomiser: Le joueur peut décider de défausser jusqu’à 2 jetons Aliens de son choix présents sur sa planète. Il reçoit un jeton Atome par Alien défaussé.
  • Réaliser une combinaison: Le joueur doit défausser les jetons Aliens disposés sur son plateau correspondants au schéma représenté sur la carte Prestige. Il prend la carte Prestige correspondante et la pose face visible devant lui. Notez qu’une bonne majorité de cartes permettent également de récupérer des jetons spéciaux – comme indiqué précédemment.

Et c’est tout.

Oui, c’est aussi simple et efficace que ça en à l’air…

NLDR: Apparemment souvent comparé à Century: La Route des Épices et à Majesty, Planetopia rappelle également Bubblee Pop de Bankiiz – bien que les 2 jeux soient très différents sur le principe. Probablement à cause de la charte graphique très sympathique et cette approche de jetons qui subit la gravité… 

Le matériel

Le jeu dispose de:

  • 5 plateaux de jeu individuels
  • 28 cartes Prestige
  • 60 cartes Cosmos (dont 15 cartes de départ)
  • 80 jetons Aliens (5 aliens différents, 16 jetons de chaque)
  • 24 jetons Spéciaux
  • 40 jetons Atomes, parce que vous le valez bien.
  • 1 livret de règles – c’est toujours utile.

Matos

La campagne de financement intègre actuellement également un plateau central exclusif pour placer les cartes Cosmos et Prestige. 

Thème du jeu et illustrations

Graphiquement, Rémi Pichou propose une gamme d’illustrations qui cible parfaitement le public familial. Les plateaux de jeux sont clairs et compréhensibles par les plus jeunes joueurs au même titre que les cartes Prestige et Cosmos. Les différents petits Aliens qui illustrent jetons et cartes peuvent paraître simplistes aux adultes (au premier coup d’œil) mais sont in facto très attractif pour les enfants – pour l’avoir constaté moi-même avec mes jeunes trublions âgés respectivement de 10 et 8 ans. D’ailleurs, pour l’anecdote, l’un comme l’autre étaient sérieusement déçus de ne pouvoir l’essayer physiquement (le jeu étant disponible gratuitement sur Tabletopia)…  

Un vidéo plus que des mots

Dans la vidéo ci-dessous – que je vous conseille de visionner, l’auteur Julien Charbonnier  présente Planetopia et passe en revue toutes les règles du jeu. 


  (©2018, Mangrove France)

Quid du financement

La campagne de financement a débuté le 7 février et terminera sa course le 6 mars 2018; soit une campagne de 28 jours, tout à fait dans la moyenne… Le montant cible a été fixé à 8000€ . Actuellement, aux abords des 60% du montant cible, on approche gentiment mais sûrement les 4’700€. Il ne faut pas hésiter à apporter votre contribution à ce sympathique petit jeu qui ne vous coûtera que 26€ (+7€ de FdP)…

PLANETOPIA: A deck and pattern building game for 2-5 players -- Kicktraq Mini

 

Cliquez sur la bannière ci-dessous pour ouvrir la page du Kickstarter:

Planetopia_Banner_KS

 

 

 

 

PLANETOPIA en Picto…

GameSummary2

JustALastThing

Ce contenu a été publié dans Brèves, Financement Participatif, Kickstarter, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.