L’Empire des Cerisiers fleurit sur Ulule!

Header

Si vous êtes rôliste dans l’âme, que vous êtes peut-être de ceux qui pendant des années ont mangé du Legend of the 5 Rings matin, midi et soir, et qu’in-facto, un univers inspiré d’un japon médiéval vous parle, il se pourrait bien que l’Empire des Cerisiers soit LE jeu de rôle à ne pas manquer en cette première moitié de 2018! Votre curiosité est touchée ? C’est parfait… Suivez moi…

Kezako ?

bouquinL’Empire des Cerisiers est un jeu de rôle d’Olivier « Akae » Sanfilippo, edité par Arkhane Asylum Publishing et qui bénéficie actuellement d’une campagne de financement sur le site Ulule, propose aux joueurs de se glisser dans la peau de personnages hauts en couleur dans un univers médiéval-fantasy-japonique. Le background s’inspire en effet librement de l’histoire et de la culture nippone, mais compose avec une dimension fantastique permettant d’intégrer de nombreuses composantes surnaturelles du folklore et des légendes japonaises.

Comment que ça marche ce bouzin?

Côté mécanique, un personnage est défini par plusieurs éléments (communs à la plupart des jdr) qui ne bouleverseront pas les habitués du genre; à savoir, un concept initial définissant ce qu’est le personnage, un vécu situant son parcours et ce qu’il a appris, des spécialisations qui ne seront rien d’autres que ses points forts et une série d’avantages/désavantages qui spécifieront certains traits d’habilités ou de caractères.

Mais le personnage devra également choisir une « Voie » – sorte d’orientation philosophico-spirituel constituant aussi bien son socle moral que son sa force mental dans l’adversité et « l’Aspect de la Voie » qui déterminera l’orientation personnelle que le personnage a décidé de développer durant son existence.

bouquin_interior

Les ludosaures de mon espèce (en voie de disparition certaine) accueilleront avec un large sourire nostalgique le fait que le système de jeu repose sur des dés à 6 faces. Globalement, les joueurs vont confronter le résultat d’un jet de 2 dés (auquel viendra éventuellement s’ajouter les bonus de spécialisations, avantages, voies et aspects) à un seuil de difficulté. Si ce dernier est égalé ou surpassé, l’action sera considérée comme réussie.

Les caractéristiques et autres spécialisations interviendrons sur la plupart des actions (magique ou non) exécutés par un personnage. Les Avantages/Désavantages  influenceront positivement ou négativement une action alors que les actions mettant à mal la volonté du personnage impliqueront un bonus lié à la Voie…

Côté magie, le jeu propose 3 formes qui sont généralement implicitement liés à une profession, vocation ou Voie.  La magie animiste pratiquée par les prêtres shinto, les miko, chamanes et autres exorcistes fera appel aux ancêtres et aux kamis. Lonmyodo, pratiqué par les onmyoji et certains devins tissera un lien avec les 5 éléments et des corps célestes Restera la magie noire – terme désignant globalement les pratiques magiques liée au côté obscure du cookie, pratiques totalement réprouvé par le commun des mortels…

Quid du financement ?

Côté financement, autant le dire de suite, c’est déjà une über-réussite! 60’000€ ont déjà été collectés sur un objectif de 10’000€ alors qu’il reste encore 21 jours à la campagne: un résultat stratosphérique mais amplement mérité ne serait-ce que visuellement parlant… 

Les contreparties démarrent à 45€ pour le livre de base de l’édition classique du jeu et s’étendent jusqu’à 195€ pour sa version collector incluant notamment une brouette d’autres éléments comme des suppléments et l’écran du grand-moulélé….

bushiNotez que l’équipe derrière le jeu inclue certes son auteur Olivier « Akae » Sanfilippo (ce qui par les temps qui courent ne semble plus être un absolu…), mais aussi d’autres noms que les amateurs du genre reconnaîtront tels que Aldo Pappacoda, Philippe Auribeau, Jérome « Brand » Larré et Coralie David…

Bref, L’Empire des Cerisiers est magnifique, intriguant, excitant, stupéfiant et sera assurément – bien que je m’avance peut-être un peu (question de « gut-feeling ») un gros-gros carton ludique!

60’000€ à J-20… Il semblerait bien que je ne sois pas le seul à le penser. Mais bon… C’est vous qui voyez. Je dis ça, je dis rien… 🙂

Campagne de financement

Accédez à la campagne en cliquant sur la bannière ci-dessous:

banner

Ce contenu a été publié dans Financement Participatif, Ludoscope, Ulule, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.