…ça sent le renouveau du côté du Lonely Dark Meeple

Renaissance_2

“Le chaos est rempli d’espoir parce qu’il annonce une renaissance.” [Coline Serreau]

Site_2016-19Dans la même veine que l’obscur article introspectif posté le lundi 11 octobre, je poursuis sur ma lancée avec cette nouvelle tranche de vie tout aussi passionnante (sic !) mais heureusement bien plus courte.

Qui dit « renouveau » aka « nouveau départ », dit d’une part « ravalement de façade » (et dit emmerdes à gogo également). Du moins, c’est comme ça que je m’étais imaginé la remise en route des activités sur le site. Au cours de cette longue pause, j’avais forcément eu l’occasion d’y songer et j’avais même commencé, de surcroît, à en définir les contours. La théorie laissa peu à peu place à la pratique ; je commençais tranquillement à dépoussiérer l’engin, – qui soit dit en passant, en avait bien besoin…

Toute porte de sortie est une porte d’entrée sur autre chose…

CheckThisSi vous n’avez pas eu la chance de découvrir la première partie de l’histoire bien trop longue et d’une chiantitude oscarisée, c’est par ici: Et ainsi parlait Zarathoustra… Ou pas.

Je vous ferais don du détail des changements d’ordre techniques et organisationnels mis en place derrière le rideau. Avant tout, le site devait se doter d’un nouveau design, plus sympa, plus ergonomique, plus convivial et plus raccord avec son utilisation (utilisation sur laquelle nous reviendrons un peu plus tard). En cela, un système de gestion de contenu, tel que WordPress, est vraiment un outil agréable, dans la mesure ou le nombre de designs/templates mis à disposition est juste gargantuesque. Mais c’est probablement aussi l’un des principaux problèmes. Malgré un système de filtrage plutôt bien fichu, la quantité de proposition reste pléthorique. Il faut alors s’armer de patience pour passer en revue les trouzmilles recommandations, sans parler, qui plus est, des options spécifiques souvent associées à cette recherche… 

Après une douloureuse et longue série d’essais infructueux. J’optais finalement pour le design MH Magazine Lite de MHThemes, qui offrait la modularité que je recherchais en sus d’une visualisation sobre et agréable. 

Site_2019-20Mais un nouveau design implique aussi souvent des changements de taille, fut-ce en largeur de colonne, ou plus simplement de taille d’image. De temps à autre, il arrive que les designs soient assez proches pour n’avoir à procéder qu’à quelques changements d’ordre mineur. Évidemment, et j’imagine que vous me voyez venir, ce ne fut absolument pas le cas ici. Bien au contraire… Autant dire, un exercice relativement fastidieux…

Au fur et à mesure, il m’était de plus en plus évident que l’entête, et plus globalement la charte graphique, avait aussi fait leur temps ; le tout avait quand même vu le jour entre 2016 et 2017. La mèche et sa bombe firent place à une variante à fragrance légèrement rétro-gaming. Il me fallut cependant quelques mois (aussi étonnant que cela puisse paraître) pour réaliser qu’un entête telle que celle que j’avais mise en place, pouvait subjectivement induire en erreur sur le concept et le contenu de ce site. Après tout, il m’arrivait de glauser jeux vidéo et rétro-gaming, mais il ne s’agissait là que d’une facette de la boule. L’idée d’avoir un entête déroulant commença petit à petit à germer dans mon esprit. Et c’est ainsi que quelques semaines plus tard, naquit le bandeau qui est encore actif aujourd’hui. Il se dit même que si vous l’observez assez longtemps, l’image pourrait en révéler une autre… 😉

Les chroniques de Lonely Dark Meeple

Quelque part au cours du Samedi 31 juillet, je mettais « plus ou moins » un point final à l’agencement de l’article « Et ainsi parlais Zarathrousta. Ou pas.« . Plus ou moins. Vraiment… Je profitais par la même occasion de mettre à jours quelques extensions utiles. En faisant un petit tour d’horizon, je zieutais également la partie « Apparence » du site qui permet de gérer les designs/templates. Je découvrais alors qu’un bandeau apparaissait désormais en surimpression du design alors en vigueur. Apparemment, il s’agissait là d’une nouvelle mise à jour ; ce qui est assez commun. La technologie évoluant et WordPress également, les « templates » se doivent d’être opérationnels avec toutes les moutures les plus récentes. Sans trop réfléchir (malheureusement), je validais cette dernière en étant à des années lumières d’imaginer ce qui allait arriver.

Un café plus tard, désireux de jeter un oeil à l’aperçu de l’article susmentionné, je réalisais que la page du site était désormais blanche. Après une heure d’essais infructueux en tout genre, je finissais par découvrir que le template actif avait subi de récents « gros » changements et qu’il était manifestement connu, que certains sites n’avaient pas spécialement apprécié la manœuvre, produisant, entre autres, l’erreur que je me faisais une joie de constater. Malgré une certaine quantité de propositions pour résoudre ledit problème, absolument rien n’y fit. Le site était désormais blanc comme neige…

Bin voilà… Merci Murphy…

© Tsukasa Hojo / City Hunter / All rights reserved.

Si je voulais poster un quelconque article et relancer les turbines, j’avais potentiellement 3 options.

  1. Bricoler le bouzin moi-même en prenant le risque de tout casser 
  2. Contacter l’aide de MHTheme en espérant qu’un techno me prenne en pitié, considérant que je n’avais pas de licence pro (lite = gratuit)
  3. Identifier & mettre en place un autre template en lieu et place de MH Magazine Lite, sans pour autant devoir tout réadapter.

Alors oui, on aurait pu ajouter quelques autres solutions, dont certaines payantes. C’est cependant précisément ces trois-là que j’avais alors en tête…

Site_2021J’optais pour l’option n°3. 

Parmi les candidats qui avaient été recalés, il y avait notamment un autre membre de la même famille MHThemes: MH Newsdesk lite. Bien que proche, le design était d’une couleur primaire différente et globalement plus large, et le dernier article en date était également présenté de manière plus démonstrative (ce qui en soit n’était pas un mal). L’avantage principal concernait cependant le fait que les images préparées pour le défunt template n’avaient pas l’air complètement à côté de plaque sur ce dernier. Certes, il était clair qu’il me faudrait en réadapter une certaine quantité, mais cela n’allait pas m’empêcher de relancer le moteur.

Je pourrais vivre avec…

Le résultat (bien qu’imparfait) n’est autre que le patchwork que vous pouvez admirer aujourd’hui.

Je ne suis évidemment pas totalement satisfait du résultat, ayant dû me rabattre sur un second choix. Je reste cependant à l’affût quant à une mise à jour quelconque de mon choix initial, qui pourraient très bien revenir en force… 

Qui sait ?

Si le problème est répandu, cela arrivera peut-être même plus tôt que prévu…

Et donc, que va faire Zarathoustra… Ou pas ?

wheel-animationAvec ce second article, le site se remet gentiment en mouvement. Mais s’il y a bien une chose que la bafouille gargantuesque du 11 octobre ne couvrait pas (j’entends certains dire « heureusement », et je compatis), c’est la nature des changements que j’ai décidé d’opérer à l’avenir. Et il y en a évidemment une certaine quantité… 

Le premier changement évident (et d’importance) concerne le contenu du site. Au cours des 18 derniers mois, je me suis rendu compte que mon avis de partage et d’écriture ne se limitait finalement pas qu’au monde ludique. Les articles du site tournaient essentiellement jusqu’ici autour du monde ludique avec quelques incursions dans d’autres domaines. Le gimmick du site était explicite et annonçait la couleur : « Il est temps de jouer avec le feu… ». Or donc, il m’est apparu très clairement que ce temps était désormais révolu…

À l’avenir, il sera évidemment encore question de jeux (je suis toujours aussi passionné et impliqué dans le monde ludique), mais pas (plus) que. Mes intérêts et mon envie de partager avec autrui sont bien plus éclectique que ce je proposais jusqu’ici. Les sujets proposés sur ce site suivront désormais le même chemin. Le nouvel entête animé du site est d’ailleurs très clair à ce sujet. Il sera désormais question d’expérience ludiques, audiovisuelles, vidéoludiques et toutes autres expériences aventuro-ludiques que je jugerai digne d’intérêt…

dilemmaMon dilemme personnel (dont tout le monde se fiche joyeusement) quant aux concepts de « critiques » et « d’influenceur » est également résolu, puisqu’il sera désormais question de « chroniques » sur ce site. Si ces chroniques permettent à certains d’être « influencés » d’une manière ou d’une autre, pour découvrir ou acquérir une oeuvre, grand bien leur en fasse. Mon but est de partager mes découvertes, mes anecdotes, mes histoires, mes avis totalement subjectifs pour permettre à tout un chacun, qui parcourra ces lignes, de l’aider à en faire de même. N’oubliez pas que ce qui plaît à l’un peut parfaitement exécrer l’autre. Nous avons tous des goûts qui sont personnels, des éléments, des notions, des sujets qui nous attirent plus que d’autres. Les phénomènes de mode, la fameuse « hype », sans oublier les pressions sociales de nos contemporains qui rament parfois dans un courant complètement différent du nôtre ne doivent pas (ou plutôt ne devraient pas) biaiser notre point de vue. Chacun a le droit d’apprécier quelque chose que la masse n’apprécie peut-être pas, et vice-versa. Je m’évertuerai, quoiqu’il en soit, de continuer à partager un avis personnel honnête dans toutes mes critiques, comme je l’ai fait jusqu’ici.  

digression2Avant de poursuivre (et conclure), je vais toutefois me permettre une petite digression. On m’a reproché de temps à autre que dans une large majorité, j’indiquais apprécier tous les jeux que je chroniquais et qu’il devait bien y avoir des jeux qui enthousiasmaient moins, voire que je n’aimais simplement pas ou que je considérais comme étant mauvais… Soyons très clair : oui, ça m’est arrivé et, attention pour le scoop, ça m’arrivera encore. Mais il y a un petit détail que mes charmants détracteurs ont passablement omis : je décide de ce qui sera chroniqué ou non sur le site. Alors que je prends un grand plaisir à parler d’un jeu que j’apprécie, je n’en prends pas du tout pour un jeu qui ne m’inspire pas. Dès lors, pourquoi organiser une séance d’autoflagellation pour me forcer à écrire sur un sujet qui ne m’inspire pas… ? Certains sites le font régulièrement et sur le principe, ça ne me pose en soit aucun problème. En revanche, personnellement, je ne prends (et ne prendrai jamais) aucun plaisir à descendre une oeuvre en flamme. Il est cependant fort probable que je sois tenté de chroniquer un jeu qui, malgré toutes ses qualités, ne soit tout simplement pas à mon goût… 

Je ne vais pas m’attarder sur les concepts de changements de fond ou de forme. Ils seront bien assez visibles au fur et à mesure. Autant vous laissez les découvrir par vous-même…

inConclusionPour conclure, en ce qui concerne la notion de fréquence de publication, j’ai dans l’idée d’essayer de poster un article minimum par semaine. S’il devait y en avoir plus, ce serait un bonus (rime en solde, c’est pour vous, c’est cadeau). Je vais simplement essayer de maintenir une certaine forme de régularité. Après tout, écrire agit également de manière thérapeutique sur ma courge (qui en a bien besoin) …

Au cours des semaines à venir, j’aurais peut-être l’occasion de vous parler d’un projet parallèle (aussi latent jusqu’ici que les activités de ce site) qui me tient particulièrement à coeur et sur lequel nous travaillons en binôme avec un acolyte de choc (Sun – si tu m’entends…). Un exercice différent mais au combien jouissif qu’il me tarde de pouvoir vous présenter…

Mais dans l’attente, et avec la joie et le bonheur d’avoir pu vous faire découvrir un second article tout pourri dont une vaste majorité du monde se fiche comme d’une guigne, je vous souhaite une excellente fin de semaine.

Cependant, promis : l’article suivant ne parlera ni de moi, ni de mes états d’âmes moisis, ni des changements liés au site et sera du coup forcément plus intéressant. 

Enfin, je l’espère…

Be the first to comment on "…ça sent le renouveau du côté du Lonely Dark Meeple"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils